Extractions des dents

Suite à l’extraction d’une dent, une perte osseuse verticale et horizontale se produit.

La condition impérative pour poser un implant d’une hauteur et d’un diamètre adéquat est d’avoir une quantité d’os suffisante.

Pour cela, nous avons souvent besoin de rajouter de l’os par une greffe osseuse. Le résultat est meilleur si on conserve le niveau osseux pendant l’extraction. On combine dans un rendez-vous l’extraction avec la greffe de comblement osseux alvéolaire. Le moment d’extraction de la dent est un excellent moment pour la greffe afin d’éviter la perte du volume osseux.

Pour remplacer une dernière dent de l’arcade ou plusieurs dents situées au fond de l’arcade, il n’y a pas de possibilité de faire un pont. Les prothèses amovibles sont souvent rejetées par des patients, car elles sont massives et instables pendant la mastication. Par ailleurs, une prothèse complète peut exercer une pression énorme sur la muqueuse et la gencive, en provoquant, à long terme, une résorption osseuse. Donc, la solution implantaire dans ces cas devient le seul moyen efficace pour restaurer l’arcade dentaire.

Si vous avez des prothèses inconfortables ou plusieurs dents perdues sont à remplacer, on vous invite de prendre un rendez-vous pour une consultation. On considère qu’on sera en mesure de vous donner les meilleures réponses et on trouvera des solutions thérapeutiques sur mesure.

La question d’indication et contre-indications est aussi importante : comme on a déjà noté, pour visser un implant dans l’os il faut y avoir assez de substance osseuse et il faut une bonne hygiène dentaire. L’excès de sucre sanguin, problèmes d’immunité, l’hygiène dentaire pauvre, le taux de cholestérol élevé, peuvent être des contre-indications en implantologie.

Afin d’établir les possibilités de procéder au traitement implantaire, on a besoin entre autres d’une analyse rigoureuse radiologique : imagerie tridimensionnelle par tomodensitométrie volumique ou en autre mots SCAN 3D. De même, on a besoin des modèles en plâtre et d’un guide chirurgical. La chirurgie n’est pas si douloureuse. On peut souvent entendre suite à la chirurgie implantaire qu’elle est moins douloureuse qu’une extraction dentaire. Du point de vue physiologique, l’implant devient la meilleure solution, car il est très biocompatible et présente un ancrage ferme mais aussi, c’est un moyen de prévenir la résorption future de la crête alvéolaire.

Si vous avez des prothèses inconfortables ou plusieurs dents perdues sont à remplacer, on vous invite de prendre un RV pour une consultation. On considère qu’on sera en mesure de vous donner les meilleures réponses et on trouvera des solutions thérapeutiques sur mesure.